La santé

Un sujet de préoccupation: écoulement noir au lieu de la menstruation

Pin
Send
Share
Send
Send


Tous les mois chez les femmes en âge de procréer, surviennent tous les mois. Que faire si vous trouvez une décharge noire au lieu de la menstruation? Bien sûr, un tel changement ne peut être ignoré et devrait consulter rapidement un gynécologue.

Facteurs responsables des troubles menstruels

Le cycle menstruel est un écoulement vaginal rouge caractéristique qui se mélange aux sécrétions vaginales et est relâché à la surface. La durée du cycle ne doit pas dépasser 5 jours. La quantité de décharge ne devrait pas dépasser 50 ml, alors qu'ils devraient être répartis de manière uniforme dans le temps.

Parfois, des perturbations hormonales surviennent dans le corps de la femme. Le résultat peut être une teinte noire. Quels facteurs peuvent affecter de tels changements?

Les principaux facteurs de troubles menstruels

À bien des égards, la quantité de sang menstruel dépend du fait que la femme ait des relations sexuelles ou non. Ceux d’entre nous avec qui il n’est ni régulier ni complètement absent sont plus souvent confrontés à des sécrétions abondantes, dont la durée peut dépasser 7 jours.

Les facteurs suivants jouent souvent un rôle important dans l'apparition de la couleur noire:

  1. Âge de la femme Chez les jeunes femmes, les saignements abondants sont associés au fait que le fond hormonal n'a pas encore été établi. Quand il est ajusté, la quantité de décharge viendra au taux approprié. Chez les femmes «en âge de balzak», la quantité de sang sécrétée peut considérablement diminuer, ce qui est plus souvent associé à la ménopause et à la ménopause ultérieure.
  2. Intervention chirurgicale. Dans certains types de chirurgies féminines, des effets abondants peuvent être des effets secondaires.
  3. Les changements de facteurs externes peuvent également affecter la santé des femmes. Celles-ci incluent un changement général de mode de vie, tel qu'un changement climatique brutal, une détérioration de la nutrition ou du régime alimentaire, un stress grave et un effort physique, la prise de certains médicaments à la suite de blessures ou de chirurgies, de mauvaises habitudes et une intoxication alimentaire qui leur est associée.
  4. Maladie des maladies vénériennes et infectieuses de l'appareil reproducteur.
  5. Troubles métaboliques associés à la prise de poids (y compris la grossesse) et autres.

Age de la femme et apparition de pertes noires

Le cycle menstruel commence à l'adolescence, à partir de 10 ans et plus tard. Au cours de l'année, lorsque la fonction menstruelle est établie, les adolescentes peuvent observer un écoulement brun foncé (noir) au cours de leurs règles. Le nombre de périodes peut également être abondant ou rare. C'est tout à fait normal.

Toutefois, si de tels phénomènes sont observés pendant une longue période et s’accompagnent d’une douleur intense dans le bas de l’abdomen, vous évanouissez, vous devez contacter immédiatement un gynécologue.

Chez les femmes après 40 ans, les pertes noires au cours du cycle menstruel peuvent indiquer un déclin de la fonction ovarienne. Le fait est que ces derniers temps, les gynécologues ont signalé des cas d’apparition précoce de la ménopause chez des femmes en âge de procréer âgées de 38 à 40 ans.

En raison de la perturbation fréquente du fond hormonal et des interruptions de grossesse plus tôt, on peut observer plus tard le début de la ménopause précoce.

La relation entre la vie sexuelle des femmes et les sécrétions noires au lieu de la menstruation

Si une femme a une vie sexuelle régulière, n'est pas protégée et envisage de devenir enceinte, elle peut observer un retard dans le cycle. À l'avenir peut commencer maigre noir. Les raisons de ces phénomènes peuvent être multiples.

Tout d'abord, la grossesse. Afin de vérifier cela, il est nécessaire de faire un test de grossesse et une analyse d'hCG.

Si le test de grossesse est positif, de tels phénomènes sont alors considérés comme admissibles et peuvent indiquer un manque d'hormones nécessaires au maintien de la grossesse. Cependant, si ces signes sont observés pendant assez longtemps, il est judicieux de consulter un gynécologue. Le risque d'avortement est très élevé en raison d'une augmentation du taux de progestérone, ce qui peut par la suite entraîner une fausse couche.

La grossesse extra-utérine peut également être à l'origine de telles sécrétions. Par conséquent, aux premiers signes de ces phénomènes, il ne faut pas différer indéfiniment la visite chez le médecin.

Deuxièmement, une hypothermie sévère des organes génitaux féminins peut conduire à des phénomènes similaires. Surtout souvent, ils sont observés pendant la saison de transition. Les femmes, qui souvent ne tiennent pas compte de ce qu'elles portent comme sous-vêtement et par quel temps qu'il fait, s'exposent au risque de refroidir leurs organes génitaux. En conséquence, ils peuvent observer eux-mêmes les conséquences d'une telle négligence sous la forme de démangeaisons sévères, de pertes noires au lieu de menstruations, de fortes douleurs dans le bas de l'abdomen et pendant la miction.

Si vous ne prenez pas les mesures nécessaires en temps voulu, vous risquez une inflammation des appendices, de l'utérus et du col de l'utérus.

À l'avenir, il sera difficile pour ces femmes de tomber enceintes et de porter l'enfant.

Troisièmement, l’infection par des maladies sexuellement transmissibles telles que la chlamymie, la gonorrhée, la trichomonase, la syphilis et d’autres peut également causer un écoulement sombre.

Quatrièmement, prendre des médicaments pouvant causer une défaillance hormonale. S'il s'avère que l'écoulement noir au lieu de la menstruation n'est pas lié à la grossesse ou aux autres raisons énumérées ci-dessus, vous devriez alors porter une attention particulière aux contraceptifs que vous utilisez. Beaucoup d'entre eux peuvent perturber la relation entre les hormones d'œstrogène et de progestérone. Il en résulte une défaillance hormonale et la femme est confrontée à des phénomènes similaires.

Si une femme ne mène pas une vie sexuelle, mais observe également des pertes noires, les raisons peuvent être les suivantes:

  1. Fortes baisses de poids. Si une femme perd du poids brutalement ou récupère, le fond hormonal n'a pas le temps de se reconstituer et la quantité nécessaire d'hormones n'est pas produite. En conséquence, elle commence à avoir de graves crampes dans le bas de l'abdomen et dans l'utérus, avec des saignements abondants ou maigres.
  2. Malnutrition. Une femme devrait manger variée. En raison du manque de nutriments essentiels, le système endocrinien en souffre le plus souvent, ce qui peut entraîner une anémie. En conséquence, le système reproducteur produit une petite quantité d'hormones, les sécrétions deviennent très rares et ont une couleur noire.
  3. Maladies infectieuses graves. Souvent, une femme ne le saura pas trop vite car beaucoup portent un uniforme caché. Par écoulement noir, on peut déterminer qu'une femme peut être porteuse de certaines d'entre elles. Par conséquent, contactez rapidement la clinique et soumettez les tests de sang et de frottis nécessaires pour confirmer ou infirmer de tels soupçons.
  4. La présence de maladies telles que le kyste ovarien peut également provoquer de tels phénomènes pendant la menstruation.
  5. Avortements et fausses couches réguliers.

Comme vous l'avez remarqué, il y a suffisamment de raisons de s'inquiéter. Ils peuvent être à la fois agréables (grossesse) et complètement désagréables. Dans tous les cas, ne prenez pas votre auto-médication et contactez la clinique prénatale, passez un examen complet et soignez au moment opportun.

Pin
Send
Share
Send
Send