L'hygiène

Pourquoi des douleurs à la poitrine pendant et après l'ovulation

Pin
Send
Share
Send
Send


La douleur thoracique ou la mastalgie est une affection que 70% des femmes ont eu d'une manière ou d'une autre. La moitié d'entre elles, les forces d'inconfort pour réduire l'activité sexuelle, et environ 12% - interfère avec les activités quotidiennes. Chaque dixième (du total) état douloureux peut durer plus de 5 jours par mois. Qu'est-ce qui cause ce problème et comment apprendre à coexister avec? Voyons le comprendre.

Classification et causes

Si nous parlons de savoir si la poitrine devrait faire mal à l'une ou l'autre période du cycle menstruel, la réponse correcte est non, cela ne devrait pas. La douleur est toujours le signe d'un trouble, peu importe qu'elle apparaisse avant l'ovulation, pendant la période d'ovulation ou immédiatement après l'ovulation.

Selon la façon dont la mastalgie est associée au cycle menstruel, cela peut être:

  • cyclique - se produit au même moment du cycle menstruel,
  • acyclique - non lié au cycle,
  • extramammaire

Cyclique

Causée par des causes hormonales. Souvent, une femme peut clairement dire après quel type d'ajustement hormonal sa poitrine a commencé à faire mal: à l'adolescence, lorsque le cycle menstruel a été établi, pendant la grossesse ou après l'accouchement, tout en prenant des contraceptifs hormonaux. Une telle douleur disparaît souvent après la ménopause. Elles surviennent généralement dans la seconde moitié du cycle et durent environ une semaine, mais chez certaines femmes, la sensibilité des seins peut durer plus de 2 semaines et même tout au long du cycle.

Le plus souvent, la poitrine fait mal une semaine après l'ovulation (en d'autres termes, une semaine avant la menstruation). Les femmes le caractérisent comme stupide, douloureux, donnant aux aisselles. La poitrine devient sensible, elle semble lourde, elle peut gonfler. Certains ne se plaignent pas de la douleur sourde mais brûlante.

Pour expliquer exactement pourquoi la poitrine fait mal après l’ovulation, les médecins ne peuvent toujours pas: aujourd’hui, il existe environ 40 théories et aucune n’est prouvée jusqu’à la fin. La raison principale en est un déséquilibre hormonal, en particulier une augmentation de la production de prolactine de l'hypophyse antérieure due à une altération des processus de régulation. L’augmentation de l’activité de l’hormone libérant de la thyrotropine, qui, en plus d’influencer la production de l’hormone stimulante de la thyroïde, est à l’origine d’une augmentation de la sécrétion de prolactine. D'autres parlent d'une violation du métabolisme des lipides, ce qui entraîne une augmentation du taux de prolactine.

Quoi qu'il en soit, la prolactine réduit la production de progestérone par les cellules du corps jaune, qui se forment sur le site du follicule après l'ovulation. A perturbé la relation normale entre l'œstrogène et la progestérone dans le sérum.

Auparavant, on pensait que cela provoquait une rétention d'eau dans le corps, en raison d'un gonflement et d'une douleur à la poitrine. Mais les dernières recherches ont révélé qu’il n’existait en réalité aucune différence entre la quantité de liquide dans le corps des femmes atteintes de mastalgie et leur absence. L'excès relatif d'œstrogènes provoque un gonflement et une hypertrophie du tissu conjonctif dans les lobules du sein.

De plus, les œstrogènes provoquent un développement excessif de l'épithélium des canaux, ce qui peut entraîner leur obstruction (blocage) et la survenue de cavités kystiques, ce qui provoque également une douleur.

Acyclique

Le plus souvent unilatérale, elle peut survenir sporadiquement - la poitrine commence à faire mal avant ou après l'ovulation - et disparaît ou, au contraire, continue pendant longtemps.

Une telle douleur peut être causée par:

  • Changements hormonaux: grossesse, prise de contraceptifs hormonaux. Bien entendu, dans le cas des contraceptifs hormonaux, il est impossible d'associer l'apparition d'une douleur à l'ovulation, d'autant plus que l'on ne peut pas parler de "douleur mammaire pendant l'ovulation" - ces médicaments sont efficaces précisément parce qu'ils empêchent la maturation de l'ovule. Le problème est qu'ils changent le rapport normal d'oestrogène et de progestérone. Habituellement, le corps est «reconstruit» après deux ou trois mois de contraception et la douleur disparaît.
  • Médicaments: surviennent souvent avec un traitement antidépresseur. Ils provoquent une augmentation du taux de sérotonine dans le sang et la sérotonine stimule la production de prolactine.
  • Blessure, mastite, thrombophlébite.
  • Processus prétumoraux et néoplasiques. Si la douleur dans la poitrine est apparue pour la première fois après 40 ans, ou si la poitrine n’a pas fait mal comme d’habitude pendant la période ovulatoire, c’est une raison pour un traitement rapide chez le médecin. Heureusement, cette cause de douleur n'est pas la plus fréquente.
  • Autres maladies: adénose sclérosante, sclérose réactive du tissu conjonctif.

Très souvent, dans des articles de vulgarisation parlant du déséquilibre hormonal, ils écrivent que leur poitrine leur fait mal le jour de l'ovulation, ce qui la lie à une augmentation de la quantité de progestérone dans le sang. Ceci est incorrect La progestérone est produite activement par le corps jaune, ce qui se produit dans l'ovaire après l'ovulation sur le site de l'œuf "éclos". Sa concentration dans le sang atteint un maximum pas le lendemain de l'ovulation.

Extramammaire

Causée par des causes non liées à l'état du sein. Celles-ci peuvent être la névralgie intercostale, une pathologie cardiovasculaire (une attaque d'ischémie), des maladies gastro-intestinales telles que l'œsophagite. La cause la plus fréquente de mastalgie extramammaire est le syndrome de Teic: inflammation des côtes et du sternum.

Combien de jours après l'ovulation un thorax peut-il faire mal?

Cela se produit normalement environ une semaine après la libération de l'œuf et la formation du corps jaune, «une semaine avant la menstruation» - avec une durée de cycle statistique moyenne de 28 jours (le cycle est compté à partir du premier jour de la menstruation).

Peut-on avoir mal au sein pendant l'ovulation?

Oui, cela est possible - en cas de mastalgie sévère, la douleur peut être perturbée pendant presque tout le cycle. Mais si nous parlons de la douleur caractéristique, en tant que signe d’ovulation, c’est une douleur au bas de l’abdomen, pas à la poitrine.

On croit que l'inconfort mineur avant la menstruation est une variante de la norme. Mais quand la poitrine fait très mal, il n’ya rien à dire sur la qualité de la vie. Et étant donné que le niveau de stress chez une femme atteinte de cette maladie est comparable au niveau de stress d’une personne qui vient d’apprendre à connaître sa propre pathologie oncologique - du moins, d’après la recherche - un traitement devient nécessaire.

Mais avant de saisir des médicaments puissants, vous devez reconsidérer votre mode de vie et votre régime alimentaire.

Changement de mode de vie

Nous vous proposons de lire quelques conseils pour réduire ou éliminer complètement la douleur:

  • Trouvez le bon soutien-gorge: aide 85% des femmes. Des instructions sur le choix correct de la taille du linge dans le jeu de réseau, il n’a aucun sens de répéter. Porter une applique au lieu de l'habitude peut aussi avoir un effet positif.
  • Évitez le stress, apprenez des techniques de relaxation: le stress stimule la production de prolactine. Dans l'une des études menées, les femmes ont été forcées d'écouter des enregistrements audio destinés à la relaxation. Après 4 semaines de traitement similaire, 61% des patients «expérimentaux» ont confirmé une diminution de l'intensité et de la durée de la douleur.
  • Il a été prouvé que les régimes pauvres en graisses réduisaient la production de prolactine. Pour avoir un effet thérapeutique, les graisses ne devraient pas fournir plus de 15% de l'apport calorique. 1 gramme de graisse contient 9 kcal, c’est-à-dire qu’un régime médical devrait contenir de 25 à 30 grammes de graisse.
  • De nombreux médecins conseillent aux femmes de perdre du poids en excès. En théorie, cela a du sens: les tissus adipeux synthétisent des œstrogènes. Mais les études à grande échelle, confirmant ou réfutant l'effet de la perte de poids sur la sévérité de la douleur thoracique, ne l'ont pas encore été.
  • L'exercice réduit le niveau d'œstrogènes en circulation, ce qui réduit les symptômes de la mastalgie. Bien sûr, veillez à utiliser des sous-vêtements de sport bien soutenus.
  • Les douleurs thoraciques causées par la prise de contraceptifs hormonaux traversent généralement plusieurs cycles. Si la gêne ressentie est telle qu'il est impossible d'attendre et que la contraception est nécessaire, un médicament à plus faible dose doit être sélectionné.

Phytothérapie

  • Graines de lin

Des chercheurs canadiens ont montré que les femmes qui reçoivent 25 grammes de graines de lin quotidiennement au four ou en vinaigrette ont moins de douleurs à la poitrine que le groupe témoin.

  • Vitex sacré (Vitex Agnus Castus)

C'est un prutnyak ordinaire, c'est un piment monastique - l'efficacité a été prouvée à un apport quotidien de 2 mois. Ces médicaments à base de ce médicament sont connus en Russie sous les noms de cyclodinone, mastodinon, agnukaston, nolfet.

Son efficacité a été prouvée, mais le mécanisme d'action reste flou.

L'utilisation de calcium sous forme de suppléments nutritionnels réduit la douleur thoracique, mais le plus efficace est le calcium, obtenu avec des aliments. Ainsi, la gravité des symptômes chez les femmes qui buvaient du lait écrémé ou du lactosérum trois fois par jour était réduite de 95%.

Des médicaments

"La première" ligne de thérapie - gels à usage externe "Diclofenac" et "Piroxicam"

  • Action locale anti-inflammatoire non stéroïdienne

Pour réduire les douleurs à la poitrine, vous pouvez utiliser un gel ou une crème contenant du diclofénac ou du piroxicam. Il est nécessaire d'appliquer des moyens toutes les 8 heures. Ce médicament est souvent recommandé par des médecins étrangers comme traitement de «première intention».

L'administration intravaginale, sous forme de suppositoires ou de crème, est efficace chez 64,9% des femmes.

Androgène synthétique à action antigonadotrope. Il est efficace dans 70% des mastalgies cycliques et dans 31% des cas acycliques. Le principal facteur limitant l’utilisation de cet outil - les effets secondaires: dysfonctionnement menstruel, "bouffées de chaleur", prise de poids, acné, séborrhée.

Danazol n'est pas associé à des contraceptifs hormonaux et, comme il peut potentiellement perturber le développement du fœtus, il est nécessaire de recourir à des moyens de protection barrière. Il existe une étude prouvant que les effets secondaires du médicament disparaissent presque s'il est utilisé uniquement pendant la phase lutéale du cycle (après l'ovulation).

Officiellement pas destiné au traitement de la mastalgie. Selon les instructions, il est utilisé pour traiter le cancer du sein et l’endomètre. Cependant, à la dose de 10 mg, le tamoxifène est efficace chez 90% des femmes après un traitement de trois mois. Les effets secondaires incluent des perturbations du cycle, des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale, une thrombose veineuse profonde.

Agoniste des récepteurs dopaminergiques (couramment utilisé dans le traitement du parkinsonisme) qui bloque la production de prolactine à partir de l'hypophyse antérieure. Efficace contre les douleurs thoraciques, mais entraîne des effets secondaires tels que maux de tête, vertiges, élévations de la pression artérielle.

  • Lizurid (dopergine)

Un autre agoniste de la dopamine, à la dose de 2 mg, réduit les douleurs thoraciques après deux mois. Effets secondaires - tachycardie, baisse de la pression artérielle, manifestations dyspeptiques.

Souviens toi. Les médicaments doivent obligatoirement être prescrits par un médecin! La description des fonds dans cet article est donnée uniquement à titre informatif.

Conclusion

La douleur thoracique est un problème commun chez les femmes. Avant l’ovulation, la poitrine est extrêmement rare - le plus souvent, l’inconfort apparaît peu de temps avant la menstruation, c’est-à-dire une semaine après l’ovulation. Mais dans les cas graves, la douleur peut durer plusieurs semaines, voire tout au long du cycle. En règle générale, la cause de la douleur - un déséquilibre hormonal. Pour sa correction, tout d’abord, il est recommandé de changer le mode jour et le modèle de puissance.

Les phytopreparations et les anti-inflammatoires locaux (pommades, gels) à base de diclofénac sont recommandés en traitement de première intention. Si cela ne vous aide pas - le médecin peut vous prescrire des médicaments qui affectent l'équilibre hormonal - mais ils ont de nombreux effets secondaires, ils ne sont donc recommandés que dans des cas extrêmes.

Pourquoi douleur thoracique avant l'ovulation

Au milieu du cycle mensuel, l'œuf quitte le follicule et pénètre dans la trompe de Fallope. Cette étape est caractérisée par la préparation active du corps à concevoir et à supporter le fœtus. Lorsque vous avez mal à la poitrine pendant l'ovulation, ne vous inquiétez pas, car il s'agit d'un phénomène physiologique normal. Son apparition est associée à une augmentation de la concentration d'hormones sexuelles dans le sang, y compris de progestérone.

Cette étape du cycle commence le 12-15ème jour. La plupart des représentants du beau sexe lors de l'ovulation avec des sensations douloureuses dans la poitrine. Cette partie du corps, de même que l'utérus et les ovaires, est hormono-dépendante et réagit donc à tout changement dans le corps.

L'ovulation de chaque femme dure différemment. Par conséquent, pour répondre à la question de savoir si le thorax peut faire mal pendant l'ovulation, il est impossible de dire avec certitude que c'est la norme dans 100% des cas. Il est important de faire attention au bien-être. Si des symptômes tels que des nausées au moment de l'ovulation, de graves vertiges et des vomissements se manifestent en plus de l'inconfort dans la région du mamelon, la probabilité de développer une pathologie est élevée.

La poitrine avant l'ovulation devient plus sensible. Il gonfle et démange souvent. L'augmentation de sa taille est associée au développement rapide de la progestérone, une hormone du corps qui participe à la formation de canaux lactiques supplémentaires. En conséquence, les tissus mous de la région thoracique sont rapidement étirés.

Sous l'influence de la progestérone, l'ovulation peut en réalité nuire à la poitrine. Habituellement, la gêne survient avant cette période du cycle, en 1 à 2 jours, et disparaît après le début du congé mensuel.

Un excès de progestérone provoque:

  1. Picotements et démangeaisons dans la région des mamelons.
  2. Oedème du sein, à la suite duquel on observe son augmentation.
  3. Douleurs de brûlures et de brûlures dans la région des glandes mammaires.
  4. Sensibilité accrue.

Tendresse des seins après l'ovulation

Après avoir déplacé l'œuf dans l'utérus, la gêne dans la région du mamelon peut être perturbée avant le début de la desquamification (décollement de l'endomètre). S'il y a un excès de progestérone dans le corps, le sein après l'ovulation sera douloureux et vous démangera. Considérez les causes les plus courantes de ce symptôme.

La plupart des filles présentent des signes de syndrome prémenstruel immédiatement après l'ovulation. Le début de cette période est indiqué par la manifestation de tels symptômes:

  1. Sautes d'humeur.
  2. Gonflement des seins.
  3. Augmentation de la pression artérielle.
  4. La nausée
  5. Vertiges.
  6. Maux de tête avant les règles.
  7. Vomissements (se produit rarement).

Si la poitrine fait mal après l'ovulation, il n'y a aucune raison de paniquer. Des poches et des inconforts dans la région du mamelon apparaissent 1 à 2 jours avant que l'œuf ne quitte le follicule et disparaissent après le début des règles.

Cependant, dans certains cas, l’inconfort de cette partie du corps est perturbé pendant toute la période de menstruation.

La poitrine après l'ovulation peut faire mal pendant une semaine, si une femme:

  1. Soumis au stress.
  2. Rarement en plein air.
  3. Face à des troubles hormonaux.
  4. Il a une pathologie gynécologique.

De plus, ce symptôme déplaisant du SPM se fait souvent sentir avec les contraceptifs oraux à long terme.

La mastopathie

Le médecin traitant la mastopathie demandera certainement à la femme quand sa poitrine commencera à se faire mal: avant ou après l'ovulation. Si la gêne ressentie dans cette partie du corps ne disparaît pas à la fin de la menstruation, il s'agit d'un symptôme alarmant. Peut-être la présence de pathologie.

Le développement de maladies graves, telles que la mastopathie, conduit à un déséquilibre hormonal. En conséquence, le cycle mensuel échoue et des symptômes désagréables apparaissent.

Avec le développement de la mastopathie fibrokystique, le sein après l'ovulation est très douloureux et enflé. Vous pouvez y trouver des phoques tout en sondant.

S'il y a de gros caillots dans la région des glandes mammaires, une pression qui provoque une douleur, vous devez immédiatement commencer le traitement. Le diagnostic opportun de la mastopathie aidera à éviter une intervention chirurgicale.

Si la poitrine commence à faire mal en raison de la présence d'un néoplasme, le risque de développer des complications est élevé. Par exemple un caillot peut se développer en une tumeur. Plus la pathologie se développe rapidement, plus l'inconfort est ressenti.

Mécanisme de la douleur thoracique

Les changements systématiques dans la glande mammaire sont associés au cycle menstruel. Nous avons constaté que la gêne thoracique après et avant l'ovulation est la norme physiologique. Le gonflement des glandes est le résultat de l'adaptation hormonale du corps et de la production rapide de progestérone.

Généralement, la douleur thoracique est aggravée lorsqu'un corps jaune se forme sur le site du follicule en éclat. Après cela, le rapport entre l'œstrogène et la progestérone est perturbé dans le sérum sanguin, ce qui entraîne le versement de la glande mammaire et son gonflement.

En outre, après la formation du corps jaune augmente la sensibilité des mamelons.

Provoque des douleurs, non seulement des modifications de la composition hormonale du sang, mais également une augmentation de la quantité de tissu mammaire. Son processus de croissance est nécessaire pour la production ultérieure de lait. Des sensations désagréables dans cette partie du corps apparaissent en raison de la pression exercée sur les vaisseaux sanguins et des terminaisons nerveuses.

En l'absence de conception, le niveau de progestérone diminue, entraînant une perte de sensibilité des mamelons. Ils arrêtent également les démangeaisons et la douleur.

Si la douleur thoracique apparaissant au milieu du cycle mensuel ne cesse pas avec l'apparition de la desquamation, il est recommandé de subir un examen médical. Иногда врачи связывают этот симптом с индивидуальной чувствительностью. В данном случае полностью избавиться от него не удастся.

Лечение и диагностика причины боли

En cas d'état pathologique de la glande mammaire, un examen médical doit être effectué régulièrement pour éviter le développement de complications.

Si la poitrine de l'ovulation fait mal, mais que l'état de santé ne s'aggrave pas, il est probable que le syndrome prémenstruel se soit produit. Dans ce cas, le traitement d'un tel inconfort n'est pas une nécessité. Avec un cycle mensuel stable, il est arrêté après le début de la menstruation.

Si des sensations désagréables dans cette partie du corps sont apparues en raison d'une pathologie gynécologique, par exemple une mastopathie, le médecin recommandera à la femme de prendre des médicaments dont le but est de rétablir le niveau hormonal.

Si des néoplasmes sont détectés lors de la palpation dans la zone thoracique, un spécialiste vous prescrira les mesures de diagnostic suivantes:

  1. Échographie des organes pelviens et des glandes mammaires.
  2. Test hormonal.
  3. Mammographie.
  4. Test sanguin général.

En l'absence de tumeurs au sein, la phytothérapie, le repos et les médicaments hormonaux sont prescrits.

Pour vous aider à vous débarrasser de ce symptôme désagréable, vous devez suivre ces instructions:

  1. Respect des règles d'une saine alimentation. Le sel retient les liquides dans le corps, de sorte que le sein avant la menstruation ne gonfle pas beaucoup, vous devez minimiser sa consommation.
  2. Défaut de fermer le soutien-gorge. Le port de sous-vêtements ne devrait pas causer de gêne.
  3. Éviter les situations stressantes. Le développement du corps, le cortisol, une hormone du stress, provoque une augmentation de la douleur.
  4. Sommeil complet. Une personne doit dormir au moins 7 heures par jour. Il est nécessaire au bon métabolisme et au fonctionnement normal du corps.
  5. Phytothérapie Si vous éliminez complètement le contact avec l'irritant qui cause le stress, cela ne fonctionne pas, vous devez appliquer l'une des techniques de relaxation. Pour éliminer l'anxiété accrue en utilisant une infusion à base de plantes, du yoga ou un bain chaud.

Si vous vous conformez aux mesures préventives, la manifestation de symptômes prémenstruels désagréables peut être évitée. Avant de mettre fin au malaise thoracique avec des médicaments, il est recommandé de consulter un médecin.

Pin
Send
Share
Send
Send