L'hygiène

Décharge mammaire avec pression

Pin
Send
Share
Send
Send


La décharge thoracique avant les règles chez la femme peut être à la fois une caractéristique physiologique et un signe de toute pathologie. Si un tel symptôme se produit, vous devez contacter un spécialiste qui examinera le patient et établira le diagnostic correct. Il est important de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible et de commencer son traitement efficace.

À propos de la physiologie

Des changements physiologiques dans le travail des glandes mammaires sont observés tout au long de la vie et sont déterminés par l'âge et la phase du cycle menstruel. Ce processus est affecté par la grossesse ou l'allaitement, ainsi que par le travail des centres de régulation hormonale.

La formation des glandes se termine chez les filles entre 12 et 16 ans et elles acquièrent une forme symétrique. Dans certains cas, il existe de petites déviations, lorsqu'un sein est plus gros que le second. De tels changements ne sont pas considérés comme une pathologie et sont considérés comme une variante de la norme.

Après l’installation d’un cycle menstruel régulier, des modifications de la poitrine commencent. Dans les jours précédant l’ovulation, le nombre de lactocytes augmente dans le corps de la femme, ce qui entraîne une légère augmentation des glandes mammaires. Augmente le flux sanguin et il y a une légère accumulation de liquide dans le tissu adipeux et l'espace extracellulaire.

Pendant la grossesse, le sein subit des modifications encore plus importantes et après l'apparition de l'enfant, le lait commence à en sortir.

L'ocytocine, une hormone qui influe sur la production de lait maternel, modifie les glandes après la fin de la phase de lactation. Leur taille diminue nettement à mesure que le nombre de cellules en lactation diminue.

Lors de la ménopause et de réduire les effets des hormones, le sein entre dans une phase d'involution. La quantité de tissu glandulaire diminue, l'atrophie des canaux laiteux et la quantité de tissu adipeux augmentent considérablement.

Tout au long de la vie de la femme, les glandes mammaires suivent un chemin difficile entre le développement et l’activité maximale pendant la grossesse et l’allaitement, et après le début de la ménopause, les glandes vieillissent.

Causes physiologiques

Parmi les raisons physiologiques qui provoquent l’apparition d’une décharge du mamelon, on peut citer les suivantes:

  1. Violation des niveaux d'hormones dans le corps. Souvent, les mauvaises habitudes, les situations stressantes et la surmenage émotionnel deviennent la cause de cette maladie. En outre, les niveaux hormonaux peuvent changer lors de la prise de contraceptifs et lors de la ménopause.
  2. Médicaments. Certains groupes de médicaments ont un effet négatif sur l’état des canaux lactés et des glandes elles-mêmes. Parmi ces médicaments, on peut distinguer les antidépresseurs, les tranquillisants et les médicaments pour le traitement du système cardiovasculaire.
  3. Dommages de nature différente. Divers dommages aux tissus, aux nerfs et aux vaisseaux du thorax sont susceptibles de provoquer des sécrétions de la sécrétion de lait par les mamelons.
  4. Insuffisance rénale et développement d'une insuffisance rénale. Cette pathologie entraîne l’accumulation et la quantité excessive de prolactine dans le corps de la femme, car les reins contrôlent l’utilisation d’une telle hormone.
  5. Rapports sexuels trop violents avec une stimulation accrue du mamelon. Avec une forte excitation, une stimulation accrue des mamelons peut être la cause de l'écoulement des seins.
  6. Acceptation des herbes à base d'herbes stimulant la lactation. Des plantes telles que l'anis, le fenouil, le cumin et l'aneth peuvent augmenter la production de colostrum sans grossesse.
  7. Perturbation de la thyroïde et déséquilibre du système endocrinien. Une telle condition, combinée à une concentration accrue d'œstrogènes, conduit au fait qu'un écoulement dégagé de la poitrine avant la menstruation augmente en volume.
  8. Troubles dans l'hypophyse. Cette partie du cerveau contrôle la synthèse de nombreuses hormones et toute perturbation de son travail affecte l'état de tout le corps de la femme. La prolactine, qui produit le lait maternel, ne fait pas exception.

Les causes physiologiques provoquent l'apparition de décharge blanche ou jaune, sans impuretés ni odeur désagréable.

La présence de sang ou de pus dans l'écoulement et la détérioration de l'état général de la femme indiquent la nature pathologique des symptômes.

Dans la vidéo sur les causes de la décharge du mamelon:

Sécrétions physiologiques

  1. Avec le début de la grossesse déjà pendant une période de 2-3 semaines, il peut y avoir une légère libération de colostrum par les mamelons. La préparation hormonale du corps pour l'allaitement commence. Toute la période de lactation et quelque temps après la fin de 2-3 ans, du lait est sécrété par le sein.
  2. Une petite décharge claire des glandes mammaires une fois pressée peut s'écouler chez les femmes non enceintes en l'absence de maladie - il s'agit d'un fluide stérile formé par la glande et sortant vers l'extérieur. Normalement, ces gouttes sont inodores, maigres et incolores. Apparaître pour plusieurs raisons:
    • en serrant les mamelons,
    • effort physique intense
    • portant des soutiens-gorge rapprochés,
    • avant le début du cycle menstruel
    • lors de la prise de contraceptifs oraux.

Ces sécrétions ne sont pas pathologiques, c'est-à-dire qu'elles n'indiquent pas la présence de la maladie, mais elles ne sont pas la norme au sens habituel - leur apparence indique une violation d'un mode de vie sain ou des fluctuations des niveaux hormonaux.

L'examen médical des glandes mammaires - la ductographie - implique l'introduction d'un agent de contraste qui, après la procédure, est séparé des mamelons.

Signes de pathologie

L'apparition d'un écoulement des glandes mammaires en l'absence de grossesse et chez les femmes non allaitantes parle du développement de la pathologie. Des signes tels que couleur de décharge, odeur, abondance, densité de la matière.

Faites attention à la présence d'autres symptômes: engorgement, douleur, changement de couleur et de forme des mamelons et de l'aréole environnante, rougeur de la peau du sein, changement de la forme de la glande. Un ou plusieurs signes indiquent l'apparition de la maladie et la nécessité d'un examen urgent.

Blessure à la poitrine

En cas de lésion de la glande mammaire (ecchymose, compression forte), du liquide peut s'écouler du mamelon lorsqu'il est pressé, parfois avec du sang. La conséquence d'une blessure peut être la formation d'un abcès - des accumulations de contenu purulent.

Ectasie des canaux lactifères

Avec le début de la ménopause, le ratio de tissu adipeux et conjonctif dans la glande mammaire change, les conduits peuvent se dilater et se déformer. Une ectasie (ductase) du canal lactique, également appelée mastite plasmacytique, se développe. Les sécrétions muqueuses avec les verts ou un mélange de noir. Les sensations douloureuses peuvent ne pas être.

La cause du développement est transférée et la mastite purulente, inflammation post-traumatique. Une production de lait excessive pendant la lactation peut entraîner une dilatation des canaux lactifères. Bien que l'ectasie en soi ne soit pas une maladie grave, elle peut indiquer le début du processus oncologique et nécessite un examen et un traitement attentifs.

Le diagnostic de l'ectasie, en plus de la mammographie et des ultrasons conventionnels, permet l'examen cytologique des sécrétions pour la dégénérescence maligne.

Dans la plupart des cas, le traitement de l'ectasie est thérapeutique: prescription d'antibiotiques, anti-inflammatoires, immunomodulateurs, correction hormonale, application de compresses. Si l'état ne s'améliore pas, une résection sectorielle est indiquée - le canal affecté est enlevé chirurgicalement.

Papillome intra-canalaire (cystadénopapillome)

Pour diverses raisons (dues à une blessure, à un déséquilibre hormonal), un papillome ressemblant à un champignon peut se former à l'intérieur du canal laitier. C'est une tumeur bénigne qui produit un secret liquide qui est libéré du canal.

Le papillome non enflammé ne provoque aucune sensation douloureuse, ses signes évidents sont un saignement visqueux du sein. L'infection pénètre lorsque l'infection s'infiltre - la tumeur devient dure au toucher, elle est facilement ressentie et l'écoulement caractéristique est jaune avec un mélange de pus.

Le cystadénopapillome est une maladie précancéreuse qui nécessite, si elle est dépistée, de procéder à des examens non seulement généraux - mammographie et ductographie, mais également à la ponction d'une tumeur afin de déterminer son éventuelle malignité. Le traitement est seulement opératoire - une résection sectorielle est effectuée, la tumeur et une partie du canal lacté sont enlevées. Le coffre est conservé.

Mastopathie fibrokystique (fibrocytose)

Causée par des fluctuations des niveaux hormonaux. Des kystes remplis de liquide se forment dans le tissu mammaire. Dans cette maladie, l'écoulement du mamelon est généralement brun ou verdâtre. En plus de la décharge, les symptômes de la mastopathie sont un gonflement, un épaississement des glandes, une sensation de satiété, en particulier avant les règles.

Fibrocyste nécessite un traitement thérapeutique et une surveillance constante. Avec une évolution favorable de la mastopathie, le tissu kystique se résorbe progressivement, les transformations malignes sont rares.

Cette inflammation du tissu mammaire est causée par une infection staphylococcique pénétrante et a un caractère purulent, qui se développe le plus souvent chez les mères allaitantes. À l'intérieur de la glande, cela crée des foyers purulents - les abcès, leur contenu est excrété à travers les mamelons. L'état de santé général peut s'aggraver, la température augmente. Les antibiotiques sont utilisés dans le traitement de la mammite. Dans les cas graves, si l'écoulement thoracique est abondant, effectuez une opération pour éliminer le contenu purulent.

Galactorrhée

Dans cette condition, les mamelons libèrent du colostrum - une sécrétion blanche épaisse ou liquide ressemblant au lait. Se produit chez les femmes non enceintes, les femmes non sujettes au suicide, chez les hommes et même chez les enfants. La galactorrhée n’est pas une maladie indépendante, c’est un symptôme de la production accrue de prolactine (une hormone du lait). Une défaillance dans le corps provoque une violation des fonctions de la glande thyroïde, qui dans un état sain "inhibe" la production de lait. Les maladies de l'hypophyse et de l'hypothalamus, les régions du cerveau qui régulent le fonctionnement du système hormonal, peuvent conduire à la galactorrhée.

La pathologie est traitée en éliminant les causes: après avoir exclu une éventuelle grossesse, un test sanguin est effectué pour détecter la présence d'hormones thyroïdiennes, d'hormones sexuelles, d'imagerie par résonance magnétique de l'hypophyse et de l'hypothalamus, ainsi que d'une thérapie hormonale. Lors de la détection de tumeurs cérébrales ou thyroïdiennes, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Avec une tumeur maligne dans les glandes mammaires, les sécrétions sont assez rares et possibles dans deux cas:

  • cancer intraduktal - situé dans le canal du lait,
  • aux stades avancés du cancer,
  • écoulement d'une seule glande touchée par la tumeur.

Le liquide de refoulement est sanglant, jaune ou mélangé à du pus. En cas de cancer, la forme et la couleur de la tétine changent, son engagement, éventuellement une modification de la taille et de la forme de la glande, un ganglion axillaire augmente et un joint dur peut être ressenti dans la poitrine.

Diagnostiquer le cancer du sein dans la plupart des cas, lorsqu’un auto-examen est reçu par le mammologue. Le phoque détecté est examiné par mammographie, échographie, IRM et biopsie.

Une tumeur maligne sans métastases peut être enlevée par résection sectorielle, auquel cas il est possible de préserver le sein. Une mastectomie est réalisée pour les tumeurs de grande taille - toutes les glandes et les tissus affectés environnants sont retirés.

Environ 5% seulement des tumeurs détectées sont cancéreuses, mais il est impossible de faire appel à un médecin, en trouvant des signes étranges. Tout processus pathologique peut donner lieu à un cancer.

Auto-examen des seins

Afin d'attraper la maladie naissante à temps, il est utile d'inspecter périodiquement le sein vous-même. C'est facile et ne prend pas beaucoup de temps.

L'inspection est effectuée dans la première moitié du cycle mensuel après la fin du mois.

  1. À nu jusqu'à la taille, vous devez vous tenir devant un miroir. De haut en bas, examinez soigneusement la poitrine - qu’il s’agisse d’une rougeur, d’un gonflement ou d’une modification de la forme des glandes. Levez les mains derrière la tête, inspectez le coffre dans cette position.
  2. En pressant doucement les mamelons à la base, vérifiez s'il y a des écoulements.
  3. En tenant une main derrière la tête, inspectez chaque glande des mamelons aux aisselles en effectuant de légers mouvements circulaires. Répétez l'examen en position couchée.

Normalement, aucun durcissement ou gonflement ne devrait être ressenti dans la poitrine. Toute anomalie doit être alertée - écoulement, rétention du mamelon, renflements, changement de couleur de la peau.

Il est nécessaire d'inspecter les seins de manière indépendante tous les 3-4 mois, cela permettra de constater tout changement dans le temps.

Lors de la détection de sécrétions par les glandes mammaires, veillez à consulter immédiatement un médecin. La panique et la peur ne sont pas nécessaires. La grande majorité des cas de décharge des glandes n'est pas un cancer. Le terme «phobie du cancer» est même courant chez les médecins: la peur de cette maladie est si forte chez les patients. Un diagnostic et un traitement opportuns préviendront le développement de complications.

"Le secret" des glandes mammaires

Trois raisons pour la sortie:

Chez une femme non enceinte, la décharge se présente sous la forme d'une petite quantité de liquide (gouttes), légère ou transparente, sans odeur. Ce secret est produit par les glandes mammaires lorsque le taux de prolactine augmente - une hormone responsable de la production de lait en cas de grossesse.

C'est important! Aux premiers stades (avant que la future mère n’apprenne à porter un enfant), ce symptôme et ce retard devraient donner lieu à des réflexions sur l’éventuelle acquisition d’un test.

Toute l'attention est sur la poitrine. Les femmes dans une position intéressante après 5 mois peuvent avoir leur congé. Ils portent une teinte jaune et laiteuse.

Après un bref sevrage du bébé, des gouttes blanches (lait) sont perceptibles. Ils peuvent apparaître après pression en stimulant les glandes mammaires. Si le facteur irritant est supprimé, la décharge de cette nature sera bientôt terminée.

Tout en prenant des contraceptifs oraux. Avant utilisation, vous devez examiner la liste des effets secondaires possibles et des contre-indications.

Les glandes mammaires sont un organe hormono-dépendant, elles subissent constamment les effets des hormones. Surtout pendant les différentes phases du cycle menstruel.

Dans la première moitié de la croissance possible du tissu mammaire en raison de l'augmentation de l'oestrogène, viennent ensuite les jours de la menstruation, et l'excès de liquide peut être éliminé.

La plupart des gens du beau sexe ne savent pas ce qu'est une décharge de mamelon, il est donc préférable de se réassurer et de se soumettre à un examen (avant de pouvoir procéder à un auto-examen), en particulier en cas de symptômes:

  1. Couleur Les gouttes brunes peuvent contenir des impuretés dans le sang, ce qui indique un traumatisme à la poitrine ou une néoplasie (papillome intra-canalaire, tumeur bénigne, oncologie après les premiers stades de développement). Vert et jaune - un signe de suppuration possible.
  2. Les douleurs La glande mammaire fait mal en serrant les terminaisons nerveuses. Cela peut être une croissance anormale de ses tissus ou une capsule avec un secret, qui affecte également la sensation d'une femme. Lorsque vous avez mal et lorsque vous appuyez ou après (pendant) vos règles, vous devez vous en souvenir ou les écrire, puis en informer le gynécologue ou le spécialiste des seins.
  3. Odeur de fluide émis. Désagréable devrait être un signal pour rechercher d'urgence des soins médicaux.

C'est important! Ne paniquez pas. Cela vaut la peine de porter des sous-vêtements confortables, moins nerveux et de ne pas remettre la visite au spécialiste. Il est préférable de dissiper immédiatement les peurs.

Causes de pathologies possibles

L'écoulement thoracique est souvent le symptôme de pathologies possibles qu'une fille (le plus souvent une femme après 30 ans) ne réalise pas si la maladie est par ailleurs asymptomatique ou si rien ne lui fait mal.

Maladies ou troubles possibles au cours desquels du liquide excrété des mamelons apparaît:

Ectasie. Les inflammations de la glande mammaire provoquent la formation de liquide. Il est localisé dans les conduits. La couleur peut être verdâtre, il y a des pertes brunes.

La maladie se caractérise également par des modifications de la région du mamelon (cavités, joints), des formations possibles dans le buste lui-même. Parfois, la poitrine fait mal, fait mal.

L'essentiel est de déterminer quels micro-organismes (bactéries, virus ont provoqué une inflammation).

Galactorrhée Une telle décharge des mamelons brun clair ou foncé est associée à la production de prolactine. Avant la menstruation, son niveau peut augmenter. L'essentiel est de comprendre quel facteur a causé cette maladie. Ceux-ci peuvent être des contraceptifs oraux, une tumeur au cerveau, un dysfonctionnement de la thyroïde ou un échec hormonal. S'il y a un retard, c'est aussi un signe du "jeu des hormones".

Papillome intra-canalaire. Il agit comme une cause pour le liquide excrété, avec des caillots sanguins, des gouttes brunes. Dans ce cas, la poitrine fait parfois mal et le liquide est libéré après avoir serré le mamelon.

Mastopathie Le développement de tumeurs bénignes, en particulier de nature kystique, peut également entraîner des fuites de liquide (en particulier si l'intégrité du kyste est compromise).

Troubles hormonaux. Avant de prescrire un traitement, un gynécologue ou un mammologue peut référer le patient à un endocrinologue et demander un don de sang pour le maintien des hormones féminines, du foie et du pancréas. Si une femme est constamment confrontée à un retard, elle peut également parler d'un échec hormonal.

Доброкачественное подвижное образование – фиброаденома.

Удар тканей груди. Неожиданное падение, ушиб или резкий толчок могут нанести травму. Les hématomes nécessitant un traitement se forment dans les tissus. Ils peuvent affecter l'écoulement du liquide de la tétine.

Oncologie. Cette maladie dangereuse dans les derniers stades peut affecter la formation de sécrétions non naturelles des glandes mammaires (avec du sang, brun).

Trouver et guérir la maladie

Avant de commencer à penser à aller chez le médecin, une fille en âge de procréer devrait exclure la grossesse. Si le bas de l'abdomen fait mal, il y a un retard (10 jours ou plus d'attente pour la menstruation) et de légères gouttes commencent à apparaître aux mamelons - c'est la raison pour laquelle un test de grossesse est nécessaire.

Les principales étapes du diagnostic:

  1. Palpation et sondage. Le gynécologue, vers qui le patient doit s’adresser en premier, effectuera une enquête avant l’examen. L'image externe sera incomplète sans étude plus détaillée.
  2. Pour voir ce qui se passe avec la glande mammaire, la mammographie aidera de manière plus claire et informative.
  3. Échographie. Pas si dangereux que les rayons X, l'étude des ondes ultrasonores reflète la structure des tissus sains et pathologiques.
  4. Ductographie. Introduction aux glandes mammaires d’une substance colorée qui ne pénètre pas là où se trouvent les papillomes. Cela corrige un appareil spécial.
  5. Analyse cytologique (elle reconnaît la nature des cellules anormales). Souvent, la procédure est prescrite pour exclure la possibilité d’une oncologie.

Si le traitement est commencé plus tôt, il passera presque imperceptiblement (avec un traitement médicamenteux), retarder la visite à la consultation peut entraîner une intervention chirurgicale.

Causes pathologiques de décharge

Si des saignements de la poitrine sont apparus ou sont devenus d'une autre couleur inhabituelle, ils sont accompagnés d'une douleur, une odeur désagréable, des démangeaisons, alors cela signifie la présence d'un processus pathologique.

Les maladies pouvant entraîner un écoulement thoracique incluent:

  • galactorrhée,
  • mammite
  • papillome intracanalaire,
  • ectasie des canaux lactifères,
  • la mastopathie,
  • déséquilibre hormonal
  • blessures à la poitrine
  • cancer du sein.

L'expansion des canaux lactifères est le plus souvent associée à des modifications du sein liées au vieillissement. Cette maladie se caractérise par un écoulement brun des mamelons et ils sont également de couleur jaune-verdâtre.

Diagnostics

À la demande de la femme, le gynécologue procédera à un examen visuel des glandes mammaires et de leur palpation. Je vais essayer de comprendre la nature de la décharge:

  • leur couleur, s'il y a du sang en eux,
  • apparition de soi ou après avoir appuyé sur,
  • fréquence par mois et texture,
  • la présence de douleur
  • apparition d'une ou des deux glandes,
  • lien avec blessure
  • période de menstruation.

De méthodes instrumentales utilisées ultrasons du sein, mammographie. En cas de suspicion d'ectasie, une ductographie est réalisée - une étude des conduits de la glande mammaire.

Lorsque les frottis sont pris, un examen cytologique est effectué au microscope et les cultures sont faites pour isoler les agents pathogènes et déterminer leur sensibilité aux antibiotiques.

En cas de suspicion de troubles hormonaux, le médecin vous recommandera de réaliser une IRM de la tête avec une étude ciblée de la selle turque - l'emplacement de la glande pituitaire. Vous aurez également besoin de sang pour étudier la concentration d'hormones pituitaires, thyroïdiennes et ovaires.

Les principaux médicaments pour le traitement de la mammite sont des antibiotiques. Des anti-inflammatoires résolvants sont prescrits. Appliquer des médicaments pour améliorer l'immunité, les vitamines. Certains types de mammites nécessitent une intervention chirurgicale.

Avec la galactorrhée, il est nécessaire de déterminer sa cause. Le médecin clarifiera si la femme prend des contraceptifs oraux ou d’autres médicaments pendant une longue période. Dans ce cas, ils sont annulés, ajustent la dose ou prennent d'autres médicaments. Lorsque la pathologie endocrine produit un traitement de la maladie sous-jacente.

Le traitement de la mastopathie dépend de son type. Le traitement conservateur est appliqué: il est nécessaire de normaliser le cycle menstruel et l'hypophyse, les ovaires, pour éliminer la pathologie gynécologique. Régime alimentaire, vitamines, anti-inflammatoires.

Dans certains cas, la mastopathie est suivie d'un traitement chirurgical. Le traitement du cancer du sein, de la maladie de Paget, des ectasies et des papillomes est effectué par voie chirurgicale.

Prévention

  1. Chaque femme devrait être régulièrement examinée et la palpation du sein. Tous les 2 ans, examen par un mammologue et, après 50 ans, une mammographie.
  2. La sélection des contraceptifs oraux ne doit être effectuée que par un médecin.
  3. Si possible, évitez le stress intense et le stress mental afin de mener une vie saine. Nous devons nous débarrasser des mauvaises habitudes et adopter un régime alimentaire sain.
  4. L'excès de poids entraîne des modifications indésirables de la glande mammaire et contribue à l'ectasie.

Conclusion

L’un des engagements de la santé d’une femme est le cycle menstruel correct, qui se manifeste également par un écoulement thoracique. Dans certains cas, ce phénomène est considéré comme normal. Néanmoins, néanmoins, tout changement dans le cycle menstruel, par exemple la décharge des mamelons avant la menstruation, nécessite une consultation obligatoire avec le médecin.

Qu'est-ce qui est considéré comme normal?

Souvent avant les règles, une légère sécrétion peut se produire, provoquée par la fonctionnalité accrue du système hormonal. Ainsi, des gouttes blanchâtres ou transparentes apparaissent chez les femmes qui n'ont pas encore accouché à la veille de la menstruation. La raison devient parfois des médicaments hormonaux.

La norme est la décharge prolongée à la fin de l'alimentation naturelle. Si vous ne soumettez pas l’aréole des mamelons à une irritation constante, l’inconfort disparaîtra de lui-même. De plus, des écoulements transparents ou blanchâtres des glandes mammaires peuvent apparaître en début de grossesse, lorsque la femme elle-même n'est pas encore informée sur la conception.

Dans le cas d'un secret avec une odeur désagréable, une teinte et une texture inhabituelles, il est nécessaire de procéder à un examen urgent.

Quelles sont les causes de l'inconfort?

La raison de la sortie de la poitrine avant les règles peut être due à plusieurs pathologies:

  • ectasie des canaux lactifères,
  • papillome intracanalaire,
  • galactorrhée,
  • mammite
  • fibroadénome,
  • déséquilibre hormonal
  • hématome:
  • cancer du sein.

Pour prévenir la progression de la pathologie, chaque maladie doit être considérée séparément.

Déséquilibre hormonal

La pathologie est provoquée par une perturbation de la production d'hormones, dont la cause peut être une maladie des organes du système reproducteur ou endocrinien. En règle générale, les pertes avant les règles sont, dans ce cas, accompagnées de sensations douloureuses.

Souvent, le déséquilibre hormonal devient la cause de la mastopathie. Le traitement est prescrit en fonction de la cause de l'échec de la production d'hormones.

Fibroadénome

Il s'agit d'une tumeur bénigne mobile résultant de l'activité accrue des hormones sexuelles. Un liquide peut apparaître avant la menstruation ou dans la seconde moitié du cycle. Gouttes de couleur - du transparent au vert jaunâtre.

Les femmes de plus de 30 ans souffrent de la maladie. Si nécessaire, la tumeur peut être enlevée chirurgicalement. Si la maladie est accompagnée de douleur intense, prescrire des sédatifs ou des analgésiques.

Même une contusion thoracique grave peut causer des lésions aux glandes et l'apparition d'un écoulement caractéristique. En présence d'hématome n'est pas exclu le développement du processus inflammatoire. Parfois, vous devez contacter les chirurgiens pour vous débarrasser des effets de la blessure.

L'oncologie maligne est la maladie la plus terrible qu'une femme puisse rencontrer. Un des symptômes du cancer de Paget qui affecte le mamelon est la libération de liquide mélangé à du sang. Les symptômes incluent une desquamation de la peau dans la région de l'aréole, une déformation du mamelon, des démangeaisons.

Actuellement, de nombreuses méthodes ont été développées pour le diagnostic efficace du cancer du sein à un stade précoce. Le traitement chirurgical ne met pas fin à la vie personnelle de la patiente car, grâce aux plastiques, il est possible de restaurer le sein en lui donnant une forme plutôt attrayante.

Avec l'apparition de la décharge du mamelon, il est nécessaire de trouver la cause du phénomène, afin de ne pas regretter le temps perdu. La médecine moderne gère parfaitement les maladies énumérées ci-dessus, en particulier avec leur détection précoce.

Pin
Send
Share
Send
Send